Alerte – Dakar vers une "surchauffe immobilière "

Lundi 09 décembre 2019

iGFM – (Dakar) Une surchauffe immobilière, c’est ce à quoi, on risque d’assister à Dakar si on ne prend garde au rythme où les prix du loyer flambent dans la capitale. L’alerte a été sonnée ce jeudi par l’expert immobilier agréé, M. Mouhamed Lamine Sarr, président de la section immobilière de l’ordre des experts du Sénégal lors d’un forum organisé par la plateforme Mamaison sur le thème: « la régulation du loyer résidentiel à Dakar: quelles solutions ».
« Compte tenu de son attractivité, si on ne prend pas garde, on a tendance à aller vers une surchauffe immobilière. C’est-à-dire la raréfaction des réserves foncières, l’espace est de plus en plus restreint et la demande est de plus en plus forte. Si l’on ne fait pas attention, le prix peut monter de niveau exponentiel. » a sonné ainsi l’alter l’expert immobilier M. Mouhamed Lamine Sarr.
Pour lui, la loi a été votée en 2014 mais jusqu’à présent il y a une spéculation dans les le prix. Parce que selon lui, cette loi, on a noté la réticence de certains propriétaires à l’appliquer. La principale difficulté réside dans le fait que Dakar est de plus en plus attractive qui attire de plus en plus de personne. Il y a aussi l’explosion démographique qui fait qu’il y a de plus en plus de ménages qui arrivent dans le marché. Cela fait que la demande est sans cesse en croissance permanente. Il faudra rattraper cette demande en mettant sur le marché le maximum de produits possibles pour permettre de juguler et réduire cet écart.
C’est pourquoi, dit-il, la solution majeure qui est à prendre, aujourd’hui, c’est augmenter l’offre de produit sur le marché et jouer sur le marché de l’offre et de la demande et faire en sorte de créer un cadre incitatif qui favorise l’émergence d’un maximum de produit pour équilibrer la nature de l’offre et de la demande. Avec cela on peut réduire le niveau du loyer et permettre aux Sénégalais d’accéder à ces logements.
Aussi, l’Etat doit prendre des mesures drastiques pour lutter contre ce principe en mettant sur place des logements sociaux en favorisant l’investissement immobilier, mais il faut continuer à prendre des initiatives et des solutions alternatives et mettre suffisamment de produits sur le marché et inciter les gens à investir dans l’immobilier pour faire en sorte qu’il y ait un équilibre entre l’offre et la demande afin de réduire de manière substantielle cet écart qu’il y a entre le pouvoir d’achat des consommateurs et l’offre des produits qui sont disponibles sur le marché.
(souce IGFM)

Dernières actualités

Samedi 26 septembre 2020

Le 14 septembre dernier, le secteur immobilier s’est réuni au Pullman Hotel pour célébrer l’...

Mardi 21 juillet 2020

Gestion du foncier au Sénégal : les enseignements de l'affaire Ndinggler

Vendredi 20 décembre 2019

En 2014, l’Etat du Sénégal avait fait voter une loi sur la baisse de la baisse du prix du...

Lundi 09 décembre 2019

iGFM – (Dakar) Une surchauffe immobilière, c’est ce à quoi, on risque d’assister à Dakar...